La consommation et la famille

Les personnes vivant dans un même espace familial sont constamment influencées par les comportements d’achat de leurs proches. Dans la famille nucléaire (les parents et les enfants), c’est souvent les parents qui influencent inconsciemment  leurs enfants à consommer certains produits spécifiques par le biais de l’éducation. Les parents qui boivent souvent du Redbull transmettent une habitude de consommation future à leur enfant. Même si ce dernier n’est pas assez grand pour comprendre l’effet que cette boisson peut avoir sur lui, un échange de convictions est transmis et dans le futur, cet enfant aura un sentiment d’appartenance envers le produit. Le même effet d’influence est créé lorsque nous parlons de famille élargie (grands-parents et parenté) ou de communauté sociale (amis, voisins, collègues), mais l’influence se fait par partage d’intérêts, conseils ou recommandations plutôt que par l’apprentissage. Redbull est un exemple parfait de produits qui illustre adéquatement cette situation d’influence entre les différents liens familiaux, car la marque est importante dans notre culture, ce qui nous amène à avoir une attitude d’achat positive et à propager notre conviction pour le produit.

En plus, le marché est idéal pour la vente d’une telle boisson, car la taille des ménages n’a jamais cessé de diminuer au cours du dernier siècle et cette réalité amène un changement radical dans les convictions sociales. En effet, les changements sociaux amènent les agents économiques à consommer des produits différents  puisque les valeurs sociales sont différentes. Nous pouvons observer qu’au lieu d’accorder beaucoup d’importance à la famille, les gens accordent de plus en plus d’importance à leur travail. Les produits énergisants comme le Redbull sont présents pour augmenter leur performance au travail ainsi que dans les sports/activités. En 2006, il y avait trois fois plus de ménage d’une seule personne (26,8%) que de ménage comptant cinq personnes ou plus (8,7%)[1].

Ces pourcentages démontrent donc un changement social et cela augmente de beaucoup la popularité de certains produits comme Redbull.

En conclusion, ce sont surtout les jeunes qui seront portés à consommer ce produit, donc les célibataires, les membres d’une union nouvelle (jeune couple). Le produit peut aussi bien être consommé par les membres d’une maisonnée bruyante, car les parents ont encore parfois une mentalité jeune et/ou beaucoup de tâches à accomplir.


[1] Notes de cours « comportement du consommateur », Notes de cours #12, par François Longpré.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :